Education civique


Les compétences sociales et civiques abordées en
éducation civique

Il s'agit de mettre en place un véritable parcours civique de l'élève, constitué de valeurs, de savoirs, de pratiques et de comportements dont le but est de favoriser une participation à la vie sociale et professionnelle, d'exercer sa liberté en pleine conscience des droits d'autrui, de refuser la violence.

Permettre à chacun de devenir pleinement responsable

Pour accomplir avec succès sa scolarité, poursuivre sa formation, construire son avenir personnel et professionnel, réussir sa vie en société et exercer librement sa citoyenneté, d'autres compétences sont indispensables à chaque élève : l'école doit permettre à chacun de devenir pleinement responsable - c'est-à-dire autonome et ouvert à l'initiative - et assumer plus efficacement sa fonction d'éducation sociale et civique.

Il s'agit de mettre en place un véritable parcours civique de l'élève, constitué de valeurs, de savoirs, de pratiques et de comportements dont le but est de favoriser une participation efficace et constructive à la vie sociale et professionnelle, d'exercer sa liberté en pleine conscience des droits d'autrui, de refuser la violence.

Pour cela, les élèves devront apprendre à établir la différence entre les principes universels (les droits de l'homme), les règles de l'Etat de droit (la loi) et les usages sociaux (la civilité).

Il s'agit aussi de développer le sentiment d'appartenance à son pays, à l'Union européenne, dans le respect dû à la diversité des choix de chacun et de ses options personnelles.

 

 Se préparer à sa vie de citoyen

L'objectif est de favoriser la compréhension des institutions d'une démocratie vivante par l'acquisition des principes et des principales règles qui fondent la République. Il est aussi de permettre aux élèves de devenir des acteurs responsables de notre démocratie.

 

 

Connaissances

Pour exercer sa liberté, le citoyen doit être éclairé. La maîtrise de la langue française, la culture humaniste et la culture scientifique préparent à une vie civique responsable. En plus de ces connaissances essentielles, notamment de l'histoire nationale et européenne, l'élève devra connaître :

  • la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen ;
  • la Convention internationale des droits de l'enfant ;
  • les symboles de la République et leur signification (drapeau, devise, hymne national) ;
  • les règles fondamentales de la vie démocratique (la loi, le principe de la représentation, le suffrage universel, le secret du vote, la décision majoritaire et les droits de l'opposition) dont l'apprentissage concret commence à l'école primaire dans diverses situations de la vie quotidienne et se poursuit au collège, en particulier par l'élection des délégués ;
  • le lien entre le respect des règles de la vie sociale et politique et les valeurs qui fondent la République ;
  • quelques notions juridiques de base, et notamment : l'identité de la personne ; la nationalité ; le principe de responsabilité et la notion de contrat, en référence à des situations courantes (signer un contrat de location, de travail, acquérir un bien, se marier, déclarer une naissance, etc.) ;
  • quelques notions de gestion (établir un budget personnel, contracter un emprunt, etc.) ;
  • le fonctionnement de la justice (distinction entre civil et pénal, entre judiciaire et administratif) ;
  • les grands organismes internationaux ; l'Union européenne : les finalités du projet partagé par les nations qui la constituent ;
  • les grandes caractéristiques de ses institutions ;
  • les grands traits de l'organisation de la France : les principales institutions de la République (pouvoirs et fonctions de l'Etat et des collectivités territoriales) ;
  • le principe de laïcité ;
  • les principales données relatives à la démographie et à l'économie françaises ;
  • le schéma général des recettes et des dépenses publiques (Etat, collectivités locales, sécurité sociale) ;
  • le fonctionnement des services sociaux.

 

Capacités

Les élèves devront être capables de jugement et d'esprit critique, ce qui suppose :

  • savoir évaluer la part de subjectivité ou de partialité d'un discours, d'un récit, d'un reportage ;
  • savoir distinguer un argument rationnel d'un argument d'autorité ;
  • apprendre à identifier, classer, hiérarchiser, soumettre à critique l'information et la mettre à distance ;
  • savoir distinguer virtuel et réel ;
  • être éduqué aux médias et avoir conscience de leur place et de leur influence dans la société ;
  • savoir construire son opinion personnelle et pouvoir la remettre en question, la nuancer (par la prise de conscience de la part d'affectivité, de l'influence de préjugés, de stéréotypes).

 

Attitudes

Au terme de son parcours civique scolaire, l'élève doit avoir conscience de la valeur de la loi et de la valeur de l'engagement. Ce qui implique :

  • la conscience de ses droits et devoirs ;
  • l'intérêt pour la vie publique et les grands enjeux de société ;
  • la conscience de l'importance du vote et de la prise de décision démocratique ;
  • la volonté de participer à des activités civiques.

 

Modifier le commentaire 

par SANDRINE MERLOU le 15 sept. 2015 à 13:29

haut de page